Les fameux arancini siciliens

Ha les arancini… comment dire, c’est une grande histoire d’amour. Déjà, j’adore l’idée de cette petite boule de riz frite qui renferme une belle surprise. Et cela me rappelle les innombrables arancini à l’emporter que j’ai mangé sur le pouce lors de mes passages en Italie, et surtout bien sûr en Sicile. Car les arancini sont siciliens, et là-bas on en trouve un peu près partout, à prendre à l’emporter et manger rapidement sur un banc ombragé d’une belle place sicilienne. Mais bref, je divague (peut-être une envie de vacances?).

La forme des arancini ressemble un peu à celle d’une orange, et c’est pourquoi elles ont été nommée ainsi (en italien, orange se dit arancia). Car en Sicile, la douceur du climat permet une importante culture d’oranges. Mais vous y trouverez les arancini soit ronds, soit en forme de petits cônes. Pour des raisons pratiques et de savoir-faire (que je n’ai donc pas) j’ai choisi la version ronde car elle me semblait plus facile à réaliser. Aujourd’hui, je vous propose la recette « traditionnelle », c’est à dire avec un riz au safran, du bœuf comme une bolognaise (« ragù » en italien), des petits pois et du fromage.

La quantité de ma recette est pour 12 arancini de taille moyenne, d’un diamètre de 5-6 cm. Je ne vous propose pas de les faire trop gros car j’ai trouvé qu’ils étaient ensuite plus difficile à former et à frire car très lourds. Pour débuter (c’est mon cas !) les petits arancinis sont plus faciles à réaliser et se défont moins à la friture.

Le riz et la viande peuvent se préparer un jour à l’avance, c’est même conseillé pour que le riz soit bien froid et donc facile à manipuler et que la viande soit bien savoureuse car elle aura bien reposé. Continue reading « Les fameux arancini siciliens »

Publicités

Salade de haricots blancs aux tomates et basilic

Voilà une recette que je convoitais depuis un bon moment, et que je me réjouissais de réaliser et surtout de partager avec vous. C’est une recette que j’ai fait « au petit bonheur », comme dit ma grand-maman pour évoquer une recette faite un peu au hasard, car j’ai essayé de reproduire une salade que je mange souvent dans un restaurant italien que j’aime beaucoup. C’est une salade simple, avec des ingrédients simples eux aussi, mais riches en saveurs ! Typique de la cuisine italienne en somme…

Pour les haricots blancs, j’ai utilisé des haricots déjà cuits en boîte, mais vous pouvez aussi les acheter secs et les faire tremper toute une nuit avant de les cuire, ce sera certainement encore meilleur ! Pour les oignons, il est important d’avoir des oignons assez doux, pour que les saveurs se marient mieux. J’ai piqué l’idée des oignons dans la salade d’épinards aux dattes et aux amandes en laissant mariner les oignons dans un mélange de vinaigre et de sucre, un peu comme un pickle. Je vous conseille vraiment de ne pas manquer cette étape, je trouve que ça rajoute vraiment quelque chose à la recette. Je ne m’étale pas plus aujourd’hui, je vous laisse tester la recette et me redire ce que vous en pensez, en espérant qu’elle vous plaira !

Pour 4 personnes (en accompagnement)

480 g de haricots blancs cuits (en boite: 2 boites de 400g de haricots blancs, car il y a le jus qui pèse!)
250 g de tomates cerises
un beau bouquet de basilic
un oignon rouge
une cuillère à soupe de vinaigre de riz
1/2 cuillère à café de sucre
le jus d’un demi citron
un bon trait d’huile d’olive
sel
poivre

D’abord l’oignon, comme ça on pleure un bon coup et après c’est fini ! Vous pouvez réaliser cette étape un peu à l’avance (env. 30 minutes avant) si vous voulez que ce soit encore meilleur. Éplucher l’oignon, le couper en quatre puis l’émincer très finement pour avoir de jolies lamelles bien fines. Dans un petit bol, verser une cuillère à soupe de vinaigre de riz et une demi cuillère à café de sucre, bien mélanger puis ajouter les oignons en remuant. Couvrir et laisser de côté.

Laver les tomates cerises puis les couper en deux puis encore en deux ou quatre, histoire d’avoir des morceaux pas trop gros. Laver le basilic et le ciseler. Dans un bol, verser les haricots blancs, les tomates et le basilic. Ajouter les oignons et bien mélanger. Verser le jus de citron et un bon trait d’huile d’olive puis saler et poivrer.

La salade est prête! Mais pour plus de saveurs, je vous suggère de la couvrir et de la mettre au frais environ une heure avant de servir. Le basilic aura le temps de bien imprégner la salade de tout son parfum. Bon appétit !

Gâteau à la ricotta, chocolat et orange confite

ricottabd

Ce n’est pas la première fois que je vous propose une recette qui vient du blog de cuisine un déjeuner de soleil! De temps en temps, j’adore tester ses recettes et je ne suis jamais déçue. Aujourd’hui avec ce temps un peu maussade, j’avais envie de partager cette recette de gâteau à la ricotta sans farine, qui sent bon la fleur d’oranger et l’Italie. J’adore les fruits confits, je sais que ce n’est pas la cas de tout le monde. Mais l’orange associée au chocolat et à la cannelle, c’est juste trop bon (comme je suis une fan de chocolat, j’en ai mis un peu plus que dans la recette original).

Et pour les personnes qui ne consomment pas de blé ou de farine, c’est une super idée de dessert. C’est frais, parfumé, léger… bref, je suis conquise ! Petit conseil: la qualité de l’orange confite fait vraiment toute la différence, donc pensez à acheter de bons produits. On en trouve sur les marchés par exemple, ou dans certaines épiceries fines ! Lire la suite

Pasta alla cima di rapa et petits lardons

cime_di_rapa_bd
Depuis un bon moment j’avais envie de tester la cima di rapa. On m’en avait parlé à plusieurs reprises et ce produit restait pour moi un espèce de fantasme culinaire un peu mystique. Le mystère s’est éclairci pour moi hier soir, puisque j’avais acheté il y a quelques jours (enfin!) les fameuses cima di rapa, et que j’ai décidé (enfin!) de les cuisiner. Alors d’abord c’est quoi ? La cima di rapa, ce sont les feuilles d’une variété de brocoli (brocoli rave, d’après wikipedia !). Elle sont très utilisées notamment dans les Pouilles, dont l’une des spécialités est de les cuisiner avec les orecchiette (pâtes en forme de petites oreilles) et des anchois.

Bon, moi je n’aime pas les anchois, vraiment ça ne passe pas et je n’avais pas d’orecchiette à la maison. Alors j’ai fait un peu comme d’habitude… j’ai improvisé ! Avec des petits lardons et une touche de citron cela balançait bien la petite amertume de la cima di rapa. Et pour ceux qui se demandent où en acheter, j’en ai trouvé à la Coop un peu par hasard, mais on en trouve peut-être également sur certains marchés où dans les épiceries italiennes? Il faut que je me renseigne ! Si vous en achetez, vous verrez qu’en plus des tiges et des feuilles, il y a des petits bourgeons, comme un brocoli, ne les enlevez pas vous pouvez les manger. Et dernier conseil: si vous êtes sensibles au piment, un demi piment devrait être suffisant pour cette recette! Lire la suite

Pâtes à la ricotta, petits pois et jambon cru

petit_pois_ricotta_bd

Vous connaissez mon amour pour les pâtes ! Il y a les classiques que j’adore faire mais j’aime aussi toujours inventer de nouvelles recettes en fonction de ce que mon frigo a de beau. Il y a quelques jours je me suis donc lancée comme souvent dans une improvisation et je vous livre ma petite recette toute fraiche… Vous pouvez utiliser des petits pois frais ou des petits pois congelés, si comme moi vous n’avez pas beaucoup de temps… je vous rassure c’est quand même très bon ! Lire la suite