Des patacones comme en Colombie

Patacon… Voilà un mot bien rigolo qui peut-être comme moi il y a encore trois semaines, ne vous dit rien ! Mais depuis que je suis en Colombie, ma vie a changé puisque j’en mange actuellement tous les jours. Le Patacon, c’est un peu l’accompagnement de base des repas colombiens, l’ami fidèle qui est toujours à nos côtés ! Ce n’est pas pour me déplaire… Alors c’est quoi exactement ? Il s’agit de banane plantain (à ne pas confondre avec la banane « normale ») frite et servie un peu comme une galette. Elle accompagne poulet frit, poisson grillé, haricots… Elle sert de féculent dans les plats et est très nourrissante.

J’ai eu le plaisir d’apprendre à les réaliser sur la petite île de Mucura avec la cuisinière du petit hôtel où je logeais, dans une cuisine ouverte ou tout le monde était le bienvenu pour mettre la main à la pâte… Parfait pour moi!

Pour les bananes plantains, il s’agit donc des bananes vertes relativement dures et non du fruit qu’on mange qui est jaune. Les bananes plantains ont aussi une forme légèrement différentes, un peu plus longues. Vous en trouverez peut-être dans les supermarchés au rayon fruits exotiques, ou sinon dans les épiceries exotiques de quartier ! En bonus, je vous mets une petite recette d’un « condiment » trop bon à ajouter sur les patacones !

Pour 9 patacones

3 bananes plantains encore vertes
0.5 l d’huile à frire
une pincée de sel

Facultatif (mais fortement conseillé!)

1 tomate
1 petit oignon
1/2 citron vert
quelques feuilles de coriandre
sel et poivre

Les bananes d’abord! Les plantains sont un peu plus coriaces que leurs cousines. Couper les deux extrémités des bananes et faire des incisions sur la peau tout autour du fruit pour faire des bandes verticales. Retirer ensuite chaque bande de peau à l’aide d’un couteau. Le plus difficile est fait !

Couper chaque banane en trois en biais et réserver. Dans une grande poêle ou un wok par-exemple, faire chauffer l’huile. Une fois qu’elle est bien chaude (vous pouvez vérifier en touchant l’huile avec un cure-dent, si des petites bulles apparaissent, c’est que l’huile est à bonne température), plongez les tronçons de bananes pour cinq minutes et remuant de temps en temps.

Ressortir ensuite les bananes en les égouttant sur du papier absorbant. Garder l’huile à température. Pendant qu’ils sont encore chauds (attention les doigts!), écrasez chaque tronçon de banane entre deux planches à découper. Si la banane colle, vous pouvez emballer vos planches de plastique cellophane. Cela doit vous donner de jolies galettes plates.

Replonger les galettes dans l’huile de friture encore bien chaudes et laisser cuire encore 5 minutes et les retourner de temps en temps. Puis les sortir de l’huile et les laisser égoutter sur du papier absorbant à nouveau. Vous avez maintenant de beaux Patacones ! Garnissez d’un peu de sel sur le dessus et servez, ou ajouter la tomate et l’oignon émincé mélangés avec le jus d’un demi-citron et un peu de coriandre fraiche et de sel et de poivre. Cela n’en sera que meilleur !


					
Publicités

Rouleaux frits à la banane comme aux Philippines

_mg_3137-copier

Je viens de passer deux semaines magiques aux Philippines, dont 5 jours incroyables sur un bateau, à naviguer entre des petites îles isolées avec la compagnie Tao (que je vous recommande d’ailleurs chaudement si vous passez par les Philippines!). Ce qui était super, c’est que sur le bateau, l’équipage préparait les repas et nous étions les bienvenus en cuisine pour jeter un œil ou mettre la main à la pâte.

Evidemment, j’ai sauté sur l’occasion et j’ai donc rejoint Aivie, le cuisinier, à l’arrière du bateau pour préparer avec lui ce délicieux petit encas sucré qui peut également faire office de dessert ! C’est simple à cuisiner, super rapide et ça ravivera les plus gourmands (dont je fais partie !). Je suis vraiment donc très heureuse de partager avec vous ce petit bout de paradis… Continue reading « Rouleaux frits à la banane comme aux Philippines »

Yam Kai Dow (oeufs frits à la thaï)

_mg_0700-copier

Ce qui est génial avec le voyage, c’est qu’on fait toujours de belles découvertes aussi du côté de l’assiette. J’adore la cuisine thaï et je vous avais d’ailleurs déjà livré un petit compte-rendu de ce qu’on mange en Thaïlande. Mais on n’a jamais fini de découvrir de nouvelles saveurs, et de retour au pays du sourire, j’ai fait à nouveau de délicieuses découvertes! Continue reading « Yam Kai Dow (oeufs frits à la thaï) »

Qu’est-ce qu’on mange au Vietnam ?

_mg_7622-copier

La cuisine vietnamienne, c’est toute une symphonie. De couleurs, d’odeurs, de saveurs… Après trois semaines passées dans ce pays, j’en demande et j’en redemande! Je crois bien que je pourrais en manger tous les jours du reste de ma vie (sans blague!). Continue reading « Qu’est-ce qu’on mange au Vietnam ? »