Aubergines grillées au quinoa, feta et petites tomates

Avec ces chaleurs estivales, j’ai tout le temps envie de cuisiner des choses légères et colorées qui font joli dans l’assiette et avec plein de saveurs. Comme souvent les recettes partent de ce que j’ai à disposition chez moi et ce jour-là j’avais deux belles aubergines qui m’attendaient sagement. La recette que je vous propose aujourd’hui est à la fois chaude et froide, ce qui est plutôt sympa, et peut aussi se transformer simplement en salade si vous n’avez pas d’aubergine. Cool, non ? Avec un peu de quinoa, un reste de feta, quelques tomates et des herbes fraiches je me suis lancée dans cette petite recette improvisée dont j’étais assez fière du résultat ! Laissez-vous vous aussi guider par votre imagination, si vous n’avez pas de menthe, remplacez-là par du persil ou de la coriandre, si vous n’avez pas de quinoa, pensez au boulgour ou à la semoule…

En bref, amusez-vous c’est l’été ! Continue reading « Aubergines grillées au quinoa, feta et petites tomates »

Des patacones comme en Colombie

Patacon… Voilà un mot bien rigolo qui peut-être comme moi il y a encore trois semaines, ne vous dit rien ! Mais depuis que je suis en Colombie, ma vie a changé puisque j’en mange actuellement tous les jours. Le Patacon, c’est un peu l’accompagnement de base des repas colombiens, l’ami fidèle qui est toujours à nos côtés ! Ce n’est pas pour me déplaire… Alors c’est quoi exactement ? Il s’agit de banane plantain (à ne pas confondre avec la banane « normale ») frite et servie un peu comme une galette. Elle accompagne poulet frit, poisson grillé, haricots… Elle sert de féculent dans les plats et est très nourrissante.

J’ai eu le plaisir d’apprendre à les réaliser sur la petite île de Mucura avec la cuisinière du petit hôtel où je logeais, dans une cuisine ouverte ou tout le monde était le bienvenu pour mettre la main à la pâte… Parfait pour moi!

Pour les bananes plantains, il s’agit donc des bananes vertes relativement dures et non du fruit qu’on mange qui est jaune. Les bananes plantains ont aussi une forme légèrement différentes, un peu plus longues. Vous en trouverez peut-être dans les supermarchés au rayon fruits exotiques, ou sinon dans les épiceries exotiques de quartier ! En bonus, je vous mets une petite recette d’un « condiment » trop bon à ajouter sur les patacones !

Pour 9 patacones

3 bananes plantains encore vertes
0.5 l d’huile à frire
une pincée de sel

Facultatif (mais fortement conseillé!)

1 tomate
1 petit oignon
1/2 citron vert
quelques feuilles de coriandre
sel et poivre

Les bananes d’abord! Les plantains sont un peu plus coriaces que leurs cousines. Couper les deux extrémités des bananes et faire des incisions sur la peau tout autour du fruit pour faire des bandes verticales. Retirer ensuite chaque bande de peau à l’aide d’un couteau. Le plus difficile est fait !

Couper chaque banane en trois en biais et réserver. Dans une grande poêle ou un wok par-exemple, faire chauffer l’huile. Une fois qu’elle est bien chaude (vous pouvez vérifier en touchant l’huile avec un cure-dent, si des petites bulles apparaissent, c’est que l’huile est à bonne température), plongez les tronçons de bananes pour cinq minutes et remuant de temps en temps.

Ressortir ensuite les bananes en les égouttant sur du papier absorbant. Garder l’huile à température. Pendant qu’ils sont encore chauds (attention les doigts!), écrasez chaque tronçon de banane entre deux planches à découper. Si la banane colle, vous pouvez emballer vos planches de plastique cellophane. Cela doit vous donner de jolies galettes plates.

Replonger les galettes dans l’huile de friture encore bien chaudes et laisser cuire encore 5 minutes et les retourner de temps en temps. Puis les sortir de l’huile et les laisser égoutter sur du papier absorbant à nouveau. Vous avez maintenant de beaux Patacones ! Garnissez d’un peu de sel sur le dessus et servez, ou ajouter la tomate et l’oignon émincé mélangés avec le jus d’un demi-citron et un peu de coriandre fraiche et de sel et de poivre. Cela n’en sera que meilleur !



			

Yam Kai Dow (oeufs frits à la thaï)

_mg_0700-copier

Ce qui est génial avec le voyage, c’est qu’on fait toujours de belles découvertes aussi du côté de l’assiette. J’adore la cuisine thaï et je vous avais d’ailleurs déjà livré un petit compte-rendu de ce qu’on mange en Thaïlande. Mais on n’a jamais fini de découvrir de nouvelles saveurs, et de retour au pays du sourire, j’ai fait à nouveau de délicieuses découvertes! Continue reading « Yam Kai Dow (oeufs frits à la thaï) »

Gaspacho aux tomates et à la pastèque

gaspacho_bd

Parfois, les erreurs ou les oublis ont du bon! La semaine passée, on avait des amis qui venaient à la maison et j’avais prévu de faire un gaspacho. Dans la recette que je fais habituellement, il y a du concombre. Que j’avais oublié d’acheter. Et c’était dimanche… J’ai du faire fonctionner mon imagination pour trouver une autre idée! Mon dévolu s’est jeté sur le joli morceau de pastèque que j’avais au frigo. Associé aux tomates, à un peu d’ail, de vinaigre et de menthe je dois dire que c’était vraiment chouette et très rafraichissant. Et même quelque chose que je referai à l’avenir quand j’aurai envie de changer du gaspacho traditionnel. Pour les tomates, j’ai utilisé des San Marzano (ce sont des tomates allongées), je les trouve meilleures que les autres. Elles sont souvent plus petites mais ont plus de goût!

Petite astuce pour la recette: si vous préférez enlever la peau des tomates pour la recette, inciser le haut des tomates en faisant une croix au couteau. Mettez les dans un bol et recouvrez les d’eau bouillante pendant 30 secondes. Récupérez ensuite les tomates et vous pourrez les peler très facilement. Mais personnellement la peau ne me dérange pas et je la laisse.

Lire la suite

Tarte de légumes aux épices marocaines

tarte_legumes2

L’autre jour, après une grosse journée de travail, j’ai ouvert mon frigo et j’avoue… c’était la déprime. J’avais pas eu le temps d’aller faire les courses, j’étais fatiguée, j’avais faim et j’avais envie de manger marocain (j’adore ça!). Je me suis retrouvée face à 4 carottes, 2 poivrons rouges et 2 tomates. Ha et un petit morceau de feta et une pâte à gâteau. J’ai essayé de faire fonctionner mon imagination et je me suis dit qu’une tarte aux légumes aux inspirations marocaines ne serait peut-être pas si mal, après tout !

La cuisine marocaine est pleine de goût grâce notamment aux épices comme le raz-el-habout ou le cumin. Et je trouve que ce sont des saveurs qui s’accordent très bien avec l’été. Du coup, j’ai ajouté plein d’ingrédients qu’on trouve dans cette cuisine: des raisins secs, des herbes fraiches, des épices… En tarte, j’avoue j’étais un peu perplexe au moment de cuisiner, mais une fois le résultat testé, j’étais plutôt contente de moi ! Ça change un peu des tartes « classiques » et en plus d’être bon, c’est coloré et beau à regarder. Alors je partage la recette ! Lire la suite