Salade d’asperges vertes et œuf poché

Vite, vite vite il faut profiter ! Les asperges suisses sont là et la saison est si courte (en tout cas trop à mon goût) qu’en ce moment je mange les asperges à toutes les sauces. Je profite de cette saison magique qu’est le printemps pour en faire le plein, sachant qu’il faudra ensuite que j’attende de longs mois avant d’à nouveau pouvoir les savourer. C’est d’ailleurs peut-être ce petit côté « rare », tellement lié à une saison, qui me fait tant apprécier ce joli légume vert. Ou simplement son goût incroyable que j’adore… Bref, comme vous l’avez déjà certainement remarqué avec mes précédentes recettes à base d’asperges… j’adore ça !

Ce n’est cependant pas aujourd’hui que je ferai la grande révolution de l’asperge… Je vous propose ici une recette simple, voir même un classique: la salade d’asperge avec des œufs. Mais comment ne pas revenir à ces basiques quand c’est si bon ? Et comme d’habitude, on peut partir d’une recette simple et y ajouter une petite touche personnelle pour la faire évoluer et s’amuser. Ici, c’est à mon avis la petite sauce à base de zestes de citron qui fait la différence!

Continue reading « Salade d’asperges vertes et œuf poché »

Publicités

Salade de haricots blancs aux tomates et basilic

Voilà une recette que je convoitais depuis un bon moment, et que je me réjouissais de réaliser et surtout de partager avec vous. C’est une recette que j’ai fait « au petit bonheur », comme dit ma grand-maman pour évoquer une recette faite un peu au hasard, car j’ai essayé de reproduire une salade que je mange souvent dans un restaurant italien que j’aime beaucoup. C’est une salade simple, avec des ingrédients simples eux aussi, mais riches en saveurs ! Typique de la cuisine italienne en somme…

Pour les haricots blancs, j’ai utilisé des haricots déjà cuits en boîte, mais vous pouvez aussi les acheter secs et les faire tremper toute une nuit avant de les cuire, ce sera certainement encore meilleur ! Pour les oignons, il est important d’avoir des oignons assez doux, pour que les saveurs se marient mieux. J’ai piqué l’idée des oignons dans la salade d’épinards aux dattes et aux amandes en laissant mariner les oignons dans un mélange de vinaigre et de sucre, un peu comme un pickle. Je vous conseille vraiment de ne pas manquer cette étape, je trouve que ça rajoute vraiment quelque chose à la recette. Je ne m’étale pas plus aujourd’hui, je vous laisse tester la recette et me redire ce que vous en pensez, en espérant qu’elle vous plaira !

Pour 4 personnes (en accompagnement)

480 g de haricots blancs cuits (en boite: 2 boites de 400g de haricots blancs, car il y a le jus qui pèse!)
250 g de tomates cerises
un beau bouquet de basilic
un oignon rouge
une cuillère à soupe de vinaigre de riz
1/2 cuillère à café de sucre
le jus d’un demi citron
un bon trait d’huile d’olive
sel
poivre

D’abord l’oignon, comme ça on pleure un bon coup et après c’est fini ! Vous pouvez réaliser cette étape un peu à l’avance (env. 30 minutes avant) si vous voulez que ce soit encore meilleur. Éplucher l’oignon, le couper en quatre puis l’émincer très finement pour avoir de jolies lamelles bien fines. Dans un petit bol, verser une cuillère à soupe de vinaigre de riz et une demi cuillère à café de sucre, bien mélanger puis ajouter les oignons en remuant. Couvrir et laisser de côté.

Laver les tomates cerises puis les couper en deux puis encore en deux ou quatre, histoire d’avoir des morceaux pas trop gros. Laver le basilic et le ciseler. Dans un bol, verser les haricots blancs, les tomates et le basilic. Ajouter les oignons et bien mélanger. Verser le jus de citron et un bon trait d’huile d’olive puis saler et poivrer.

La salade est prête! Mais pour plus de saveurs, je vous suggère de la couvrir et de la mettre au frais environ une heure avant de servir. Le basilic aura le temps de bien imprégner la salade de tout son parfum. Bon appétit !

Salade improvisée sucrée-salée

Il n’y a rien de mieux qu’une salade improvisée avec ce qu’il y a dans le frigo quand on a une petite fringale et qu’on ne sait pas quoi cuisiner. J’ai toujours chez moi de quoi réaliser quelque chose de -généralement- sain, bon et rapide à faire, surtout quand je travaille à la maison et que je n’ai pas le temps de passer deux heures en cuisine. Ça me fait souvent penser à cette fausse idée que cuisiner prend du temps, coûte cher, etc etc. Pour moi souvent, c’est le contraire. J’adore cuisiner mais cela ne veut pas toujours dire que je passe chaque jour des heures en cuisine pour autant!

Les salades sont idéales pour cela car on peut rapidement mélanger pas mal de choses ensemble et avoir un repas gourmand à faire en quelques minutes top chrono. Suivant ce qu’on y met dedans, cela peut devenir un repas complet et nourrissant qui nous tiendra bien au ventre (oui, oui). Aujourd’hui, ma version est composée de haricots rouges, de pommes (j’adore le côté croustillant et sucré salé), de gruyère, d’un œuf… que des bonnes choses qui apportent différentes textures et goûts pour créer une salade comme je les aime. J’espère qu’elle vous plaira aussi ! Continue reading « Salade improvisée sucrée-salée »

Aubergines grillées au quinoa, feta et petites tomates

Avec ces chaleurs estivales, j’ai tout le temps envie de cuisiner des choses légères et colorées qui font joli dans l’assiette et avec plein de saveurs. Comme souvent les recettes partent de ce que j’ai à disposition chez moi et ce jour-là j’avais deux belles aubergines qui m’attendaient sagement. La recette que je vous propose aujourd’hui est à la fois chaude et froide, ce qui est plutôt sympa, et peut aussi se transformer simplement en salade si vous n’avez pas d’aubergine. Cool, non ? Avec un peu de quinoa, un reste de feta, quelques tomates et des herbes fraiches je me suis lancée dans cette petite recette improvisée dont j’étais assez fière du résultat ! Laissez-vous vous aussi guider par votre imagination, si vous n’avez pas de menthe, remplacez-là par du persil ou de la coriandre, si vous n’avez pas de quinoa, pensez au boulgour ou à la semoule…

En bref, amusez-vous c’est l’été ! Continue reading « Aubergines grillées au quinoa, feta et petites tomates »

Des patacones comme en Colombie

Patacon… Voilà un mot bien rigolo qui peut-être comme moi il y a encore trois semaines, ne vous dit rien ! Mais depuis que je suis en Colombie, ma vie a changé puisque j’en mange actuellement tous les jours. Le Patacon, c’est un peu l’accompagnement de base des repas colombiens, l’ami fidèle qui est toujours à nos côtés ! Ce n’est pas pour me déplaire… Alors c’est quoi exactement ? Il s’agit de banane plantain (à ne pas confondre avec la banane « normale ») frite et servie un peu comme une galette. Elle accompagne poulet frit, poisson grillé, haricots… Elle sert de féculent dans les plats et est très nourrissante.

J’ai eu le plaisir d’apprendre à les réaliser sur la petite île de Mucura avec la cuisinière du petit hôtel où je logeais, dans une cuisine ouverte ou tout le monde était le bienvenu pour mettre la main à la pâte… Parfait pour moi!

Pour les bananes plantains, il s’agit donc des bananes vertes relativement dures et non du fruit qu’on mange qui est jaune. Les bananes plantains ont aussi une forme légèrement différentes, un peu plus longues. Vous en trouverez peut-être dans les supermarchés au rayon fruits exotiques, ou sinon dans les épiceries exotiques de quartier ! En bonus, je vous mets une petite recette d’un « condiment » trop bon à ajouter sur les patacones !

Pour 9 patacones

3 bananes plantains encore vertes
0.5 l d’huile à frire
une pincée de sel

Facultatif (mais fortement conseillé!)

1 tomate
1 petit oignon
1/2 citron vert
quelques feuilles de coriandre
sel et poivre

Les bananes d’abord! Les plantains sont un peu plus coriaces que leurs cousines. Couper les deux extrémités des bananes et faire des incisions sur la peau tout autour du fruit pour faire des bandes verticales. Retirer ensuite chaque bande de peau à l’aide d’un couteau. Le plus difficile est fait !

Couper chaque banane en trois en biais et réserver. Dans une grande poêle ou un wok par-exemple, faire chauffer l’huile. Une fois qu’elle est bien chaude (vous pouvez vérifier en touchant l’huile avec un cure-dent, si des petites bulles apparaissent, c’est que l’huile est à bonne température), plongez les tronçons de bananes pour cinq minutes et remuant de temps en temps.

Ressortir ensuite les bananes en les égouttant sur du papier absorbant. Garder l’huile à température. Pendant qu’ils sont encore chauds (attention les doigts!), écrasez chaque tronçon de banane entre deux planches à découper. Si la banane colle, vous pouvez emballer vos planches de plastique cellophane. Cela doit vous donner de jolies galettes plates.

Replonger les galettes dans l’huile de friture encore bien chaudes et laisser cuire encore 5 minutes et les retourner de temps en temps. Puis les sortir de l’huile et les laisser égoutter sur du papier absorbant à nouveau. Vous avez maintenant de beaux Patacones ! Garnissez d’un peu de sel sur le dessus et servez, ou ajouter la tomate et l’oignon émincé mélangés avec le jus d’un demi-citron et un peu de coriandre fraiche et de sel et de poivre. Cela n’en sera que meilleur !