Pâte de curry rouge maison

curry_bd

C’est une recette que j’avais envie de partager avec vous depuis longtemps, mais faute de temps pour la réaliser je ne le fais que maintenant ! Il y a deux ans, je suis partie en Thaïlande et j’ai suivi un cours de cuisine là-bas, chez Time for Lime à Koh Lanta (je vous rassure, rien à voir avec l’émission télé!). J’y ai notamment appris à réaliser la pâte de curry rouge maison, grâce à leur super recette. Aujourd’hui, j’aimerais vraiment vous la faire connaitre aussi car une fois que vous aurez fait votre pâte de curry vous-même vous n’aurez plus jamais envie de l’acheter en grande surface. Car c’est vraiment le jour et la nuit !!! Il faut prévoir du temps, de la patience et un peu d’huile de coude pour la réaliser mais ça en vaut vraiment la peine car les saveurs sont incroyables ! Vous pouvez en faire une bonne quantité puis conserver la pâte dans des bacs à glaçons qui font des portions parfaites ! Ainsi au congélateur, vous pourrez garder votre pâte de curry pendant 6 mois ! À l’approche de Noël, c’est aussi un super cadeau à réaliser soi-même et à offrir autour de nous ! Un petit conseil: mettez-vous à deux, avec de la bonne musique ! Et c’est parti pour pas mal de boulot… mais une pâte de curry inégalable ! Et bientôt je vous livre une super recette d’émincé de poulet à réaliser avec cette pâte de curry rouge, promis !

Pour environ 2 dl de pâte de curry rouge

Les épices sèches:

1 cuillère à soupe de graines de coriandre
2 cuillères à soupe de graines de cumin
1 cuillère à soupe de grains de poivre noir
2 anis étoilés
10 clous de girofle
un bâtonnet de cannelle (environ 3 cm)
10 graines de cardamome

Les ingrédients frais:

3 bâtons de citronnelle
1 morceau de galanga (environ 2.5 cm de long)
2 cuillères à café de zestes de citron kaffir (aussi appelé Combava)
6 feuilles de citron kaffir
5 échalotes thaï
10 gousses d’ail
4 racines de coriandre
15 grands piments rouges
5 petits piments rouges (facultatif, si vous aimez quand c’est très fort!!!)
2 cuillères à café de pâte de crevette
un peu d’huile végétale (olive par exemple)

Petite précision: pour les épices sèches, on trouve tout dans les grandes surfaces ! Pour le reste, rendez vous dans un magasin asiatique et demandez ce qu’il vous faut ! De mon côté je trouve tout au magasin asiatique de la rue de la Plaine (pour les Yverdonnois !)

Vous êtes prêts ? Alors c’est parti !

On commence par s’occuper des épices ! Faire chauffer un wok (ou une poêle) sur feu moyen à feu vif et y faire chauffer toutes les épices sans ajout de matière grasse. Commencer par les plus grandes (anis étoilé, cannelle et cardamome) puis ajouter les plus petites pour ne pas qu’elles brûlent. Laisser cuire 2 à 3 minutes jusqu’à ce que les odeurs se dégagent bien et que les graines comment à craquer. Verser ensuite les épices dans un mortier puis les réduire en poudre la plus fine possible. Vous verrez ça prend un certain temps mais on y arrive, courage !

On passe ensuite au reste des ingrédients: hacher le plus finement possible la citronnelle, le galanga, les zestes et les feuilles de citron kaffir, les échalotes thaï, l’ail, et les racines de coriandre. Couper tous les piments en deux et retirer les graines. Dans un mixeur, verser les piments grossièrement coupés et les mixer le plus finement possible. Ajouter la pâte de crevettes et tous les autres ingrédients et épices préalablement hachés et réduits en poudre. Mixer à nouveau avec si besoin une cuillère à soupe d’huile. Mixer jusqu’à obtenir une belle pâte homogène. Conserver ensuite votre pâte de curry au frigo, si vous l’utilisez très rapidement, ou au congélateur, si vous voulez la garder plus longtemps !

Quelques conseils pour faciliter la recette:

De façon générale: plus vos épices seront réduites en poudre et plus vos ingrédients frais seront hachés finement, meilleure sera votre pâte de curry !

Épices: pour les réduire en poudre, utiliser un mortier en pierre, c’est plus facile !
Citronnelle: taper sur les bâtons de citronnelle avec un gros couteau avant de les hacher, cela fait ressortir les saveurs.
Feuilles de citron kaffir: avant de les hacher, pensez à retirer la tige qui se trouve au milieu de chaque feuille.
Échalotes thaï: ce sont de petites échalotes de la taille d’une gousse d’ail. Pour gagner du temps, je les passe directement au presse-ail.
Gousses d’ail: je les passe aussi au presse-ail.
Piments: pour enlever les graines, je coupe les piments en deux dans le sens de la longueur puis je les passe sous l’eau pour enlever les graines avec les doigts, c’est plus rapide !

Et voilà vous savez tout,
il ne reste plus qu’à trouver une ou deux heures devant vous pour réaliser cette magnifique pâte de curry rouge made in Thaïlande !

Publicités

Published by

5 thoughts on “Pâte de curry rouge maison

  1. bonjour, j’ai fais votre pâte de curry rouge hier soir puis j’ai fais des crevettes au curry rouge en y rajouter oignons, gingembre, nuoc man et sucre. Juste une merveille. Bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s